FLASH infos septembre

« Comprendre, anticiper et agir »

En réponse à un contexte difficile à appréhender, la FNTS définit sa ligne de conduite pour les prochaines années. Il s’agit d’établir des orientations compatibles avec notre contexte national et les mutations technologiques et énergétiques qui sont en marche. Un balayage systémique est nécessaire pour prendre en compte toutes les forces en présence, pour protéger la liberté d’entreprendre et soutenir l’initiative privée.

Dans la continuité du plan stratégique 2012 – 2015,  la FNTS a produit des études, des audits et fait des propositions soutenues par des expérimentations concluantes. De nombreux textes récents et à venir ont l’empreinte de tout ce travail.

Pour faire reconnaitre la pertinence de nos propositions nous travaillons de façon soutenue avec les ministères de la Santé, des Finances, avec la DGOS, la DSS et la CNAMTS pour convaincre et démontrer, de façon étayée, le bien-fondé de ce que nous avançons. C’est un travail en profondeur qui est produit. Il fait appel à des études économiques mises en avant pour dire la fragilité d’un grand nombre d’entreprises du transport sanitaire. Nous agissons dans les régions  avec les acteurs concernés pour redonner de la fluidité dans la gestion des lits et du transport sanitaire. C’est dans un esprit de partage et de compréhension mutuelle que des solutions contextuelles émergent.

La FNTS ne gomme pas les difficultés actuelles des entreprises. Elle connait bien leur état de santé. C’est en pleine conscience que la FNTS défend toutes les activités du transport sanitaire dans un souci de continuité et d’avenir.

Les inéluctables mutations énergétiques et les nouveaux modèles de communications impulsés par l’ère du Web, du Cloud et du 2.0 (deux point zéro) vont au-delà de la simple démarche de dématérialisation administrative. La troisième révolution industrielle est en marche. Des plans stratégiques se mettent en place pour remplacer les énergies fossiles. Des coopérations s’activent pour ouvrir de nouvelles voies de collaborations. Il ne nous sera pas possible de contourner une telle réalité. Régler l’équilibre économique par la simple revendication tarifaire nous conduirait à une impasse. Si le capital montre ses limites il nous invite à remodeler nos pensées et reconsidérer nos relations avec ce nouveau  monde en marche. L’avenir n’est pas ce qui viendra après nous  mais bien ce que nous engageons aujourd’hui…..

Un tel regard induit la nécessité de revoir notre modèle économique. Nous devons repenser nos organisations. Les relations hiérarchisées et les systèmes en silo vont écla1ter pour faire place à un pouvoir latéral alimenté de transversalité, de partenariat, de coopération et de mutualisation. Tout s’agite autour de nous. Les lieux traditionnels du pouvoir volent en éclat face à la rapidité avec laquelle circulent les informations.

C’est dans nos capacités à nous adapter que nous arriverons à inverser une conjoncture qui nous conduit dans une impasse.

Les manifestations stériles qui ne font que du bruit ne sont pas notre tasse de thé. Nous gardons cette énergie pour le jour où toutes les portes de la négociation nous serons fermées. Aller dans la rue pour défendre un modèle dépassé, est illusoire. Croire que l’on va pouvoir jouer encore longtemps avec des cartes obsolètes c’est tenter de sauver des meubles qui ne rentreront plus dans les modèles économiques de demain.

Nous invitons nos adhérents à devenir des forces locales aptes à stimuler les pouvoirs politiques, administratifs et économiques de leurs régions et départements pour ouvrir, en urgence, le chantier des mutations économiques et sociales de nos organisations. Au-delà de l’économie et du social, la réussite de cette métamorphose passera si  la confiance est là.

Les 4 piliers de nos engagements passent par :

  • la poursuite de la mise en œuvre du Plan Stratégique du Transport Sanitaire co-écrit avec la FNAA et la FNAP.
  • La mise en place d’expérimentations contextuelles et largement ouvertes aux acteurs concernés.
  • La volonté de convaincre et travailler avec nos partenaires et les administrations, à partir de nos propositions reconnues pertinentes, au plus haut niveau de l’état.
  • La quête d’un nouveau modèle économique qui optimise les organisations et valorise nos marges bien au-delà du simple débat tarifaire

_____________________________________________________________________

C’est dans cet état d’esprit que La 17° Université, An 3 du Transport Sanitaire, les 14 et 15 Novembre 2014, à Bordeaux Lac, co-organisée avec la FNAA et la FNAP,  a été conçue. Des services de l’Etat présenteront leurs travaux en cours autour du thème de la Santé et des transports sanitaires. Des hospitaliers viendront dire où ils en sont et comment ils envisagent de travailler, de façon transversale, avec leurs partenaires.

Des services de l’Etat présenteront leurs travaux en cours autour du thème de la Santé et des transports sanitaires. Des hospitaliers viendront dire où ils en sont et comment ils envisagent de travailler, de façon transversale, avec leurs partenaires. On abordera la formation continue des personnels de nos entreprises, par E-Learning. C’est un atout majeur pour maintenir la qualification des personnels tout au long de leur carrière. Nous pourrons entendre des experts nous dire l’avenir des régimes obligatoires et complémentaires. Enfin un débat sur la troisième révolution industrielle nous éveillera à son impact sur nos comportements, sur la réorganisation de nos économies et des relations humaines.

Nous attendons les entreprises du transport sanitaire pour ces rencontres résolument tournées vers l’avenir. Nous n’occulterons pas les réalités. C’est avec un optimisme mesuré que nous escomptons sortir du marasme ambiant sous réserve que cela se fasse avec le concours de tous.

A très bientôt

_____________________________________________________________________

Pour s’inscrire à la 17° Université du transport sanitaire, prenez contact au secrétariat de la FNTS, renvoyez vos bulletins d’inscriptions, téléchargeables via internet, à partir des sites des fédérations organisatrices ou dès réception du programme, dans vos boîtes aux lettres.